Le ReUse au service de la lutte anti-Covid

Dès avril 2020, Smals a développé des systèmes ICT complexes, avec un haut niveau de fiabilité, en un temps record. Nicolas Rogge, Assistant Chain Service Manager, présente quelques-unes de ces prouesses.

Le défi

Smals est fortement impliquée dans la lutte contre la Covid-19. La pandémie nous a forcés à répondre à des besoins changeants dans des délais très serrés. Sans la stratégie de réutilisation qui est la nôtre depuis plusieurs années, cela aurait été impossible.

Chacun des projets que nous allons évoquer devait répondre à diverses exigences :

  • La flexibilité : il fallait pouvoir s’adapter en quelques jours aux demandes business en constante évolution.
  • La performance et la robustesse : les applications développées devaient supporter une grande quantité d’utilisateurs simultanés et dialoguer avec de nombreux systèmes.
  • La fiabilité : vu les enjeux liés à la crise sanitaire, il était capital que les outils proposés offrent un très haut niveau de qualité.
  • La sécurisation : les données sensibles devaient être adéquatement protégées.

Mettre au point, en seulement quelques semaines, des systèmes rassemblant toutes ces qualités aurait été inenvisageable sans une réutilisation intensive et sans la forte implication de nos collaborateurs. La réutilisation a permis d’opérationnaliser ces systèmes rapidement et efficacement.

En tant que sous-traitant, Smals a veillé scrupuleusement à ce que tous les systèmes d’information mis en place le soient conformément au Règlement général sur la protection des données et dans la stricte application des accords de coopération et des arrêtés royaux couvrant les échanges et traitements de données.

  1. Scripts & Forms : une appli pour les agents des call centers

Nous avons développé le projet Scripts & Forms dans le cadre du tracing des contacts. Il s’agissait d’élaborer une application pour soutenir le travail des agents des call centers. Cette application devait relever les défis suivants : 

  • Etre conviviale et permettre un déroulement fluide des différentes tâches assignées aux agents.
  • Proposer des scénarios d’appel avec les questions à poser (scripts).
  • Générer des formulaires pour encoder les informations collectées (forms).
  • Garantir une encryption complète des données encodées.
  • Offrir des possibilités de recherches sur certains critères (malgré l’encryption).
  • Assurer une haute flexibilité dans la mise au point des formulaires et des données captées.
  1. Corona Test Prescription Code : faciliter le dépistage

Le Corona Test Prescription Code (CTPC) est un code attribué aux personnes qui doivent être soumises en priorité à un test de dépistage de la Covid-19. Ce code est envoyé par SMS et sert de preuve pour l'inscription à un test.

Dans ce projet, le défi consistait, d’une part, à développer une API permettant aux nombreux systèmes impliqués dans le testing (tracing, médecins, centres de tri, laboratoires,…) de disposer d’une base commune pour le suivi des prescriptions, rendez-vous, prises d’échantillons et tests (via le code CTPC).

Il s’agissait, d’autre part, de développer une application web pour les médecins des collectivités (écoles, établissements pénitentiaires,…) et des entreprises. Cette application devait permettre à ces derniers de demander des codes pour prescrire les tests Covid, de suivre les résultats des tests et de gérer les foyers de contamination.

  1. Vaccination Code Database : le cœur de notre système de vaccination 

Le projet VCD (Vaccination Code Database) nécessitait un système encore plus performant. En effet, son but était d’opérationnaliser de manière efficace les invitations à la vaccination et de fournir les codes de vaccination permettant aux citoyens de s'identifier dans les outils de réservation prévus à cet effet.

Les volumes concernés étaient impressionnants et les accès devaient être extrêmement sécurisés.

A l’instar des autres systèmes conçus dans le cadre de la crise sanitaire, la base de données VCD respecte le Règlement général sur la protection des données et tous les textes légaux relatifs aux échanges et traitements de données. Cette base de données se trouve au centre d’un écosystème et a nécessité de nombreuses intégrations : avec le Registre national, Vaccinnet, les Régions, les fournisseurs de logiciels pour les médecins généralistes, les hôpitaux, les mutuelles, les pharmacies, le système d’invitation et de prise de rendez-vous Doclr et le système d’invitation de dernière minute Qvax.

Jadis, cela aurait pris énormément de temps. Mais ça, c’était AVANT la réutilisation…

La solution

Nous nous sommes appuyés sur des composants réutilisables pour réaliser les aspects génériques. Nous avons ainsi pu nous concentrer sur les développements spécifiques aux différents business.

Quelques exemples de réutilisation…

Pour l’application destinée aux centres de tracing

Nous avons réutilisé la brique Forms. Ce composant a déjà fait ses preuves dans de nombreux projets. Il permet de gérer des scripts et des formulaires de façon dynamique : selon la dernière réponse encodée, le système redirige automatiquement l’agent vers la question suivante la plus adéquate.

 

Pour tous les projets évoqués ci-dessus

Afin d’encrypter les informations récoltées, nous avons réutilisé les composants DataEncryptor et Seals Integration, mis au point par les équipes Soins de santé de Smals, ainsi que le composant eHealth SealsCes systèmes de protection des données sont extrêmement puissants.

La sécurisation des accès, quant à elle, a été assurée par trois composants :

  • L’IAM VAS (Identity & Access Management) de Smals
  • Le service IAM de la plate-forme eHealth  
  • le FAS (Federal Authentication Service) du SPF BOSA

Différentes autres intégrations ont été réalisées :

  • Nous avons intégré le Registre national grâce au service ConsultRN d’eHealth. En outre, pour faciliter l’intégration et l’exploitation de ConsultRN, Smals a réutilisé un composant d’intégration.
  • Pour permettre l’envoi de messages vers les laboratoires et vers Sciensano, nous avons intégré le service eHealthBox.
  • Le composant DAAS (Data Attribute Service) d’eHealth nous a été utile pour obtenir les coordonnées des médecins détenteurs du dossier médical global des patients et leur transmettre les résultats des tests Covid.
  • Pour autoriser le personnel administratif à encoder les personnes à risques dans les entreprises et collectivités (et libérer ainsi du temps aux médecins), nous avons exploité le système de mandats de BOSA.

Les bénéfices

Grâce à l’application Scripts & Forms, les collaborateurs attachés au tracing disposent d’un système convivial et performant pour interagir avec les citoyens et récolter les données de façon tout à fait sécurisée.

L’API et l’application web CTPC (Corona Test Prescription Code) ont permis de coordonner toutes les activités liées au testing : la prescription des tests, la prise de rendez-vous, la collecte des échantillons, l’analyse en laboratoire et la mise à disposition des résultats.

La base de données VCD (Vaccination Code Database) a constitué le cœur de notre stratégie nationale de vaccination. Ce système a permis de gérer efficacement les invitations à la vaccination et la mise à disposition des codes permettant de réserver son rendez-vous.

La réutilisation : un choix stratégique qui porte ses fruits

Le déroulement de ces projets a démontré la pertinence de notre stratégie de réutilisation.

Depuis plusieurs années, nous développons des composants réutilisables. Ces derniers couvrent de plus en plus de domaines : l’intégration au Registre national, l’encryption des données pour une sécurité optimale, la sécurisation des accès, etc.

L’élaboration de ces briques standards nous a demandé un certain effort au départ, mais elle nous facilite le travail. Elle nous fait gagner beaucoup de temps et réduit considérablement le délai de mise sur le marché.

L’avenir

Nous continuons à mettre au point et à améliorer des composants réutilisables, tout en élargissant leur portée. Cela nous permettra d’être toujours plus performants dans les projets futurs. Et c’est tout bénéfice pour la collectivité.

Le déroulement de ces projets a démontré la pertinence de notre stratégie de réutilisation. Mettre au point, en seulement quelques semaines, des systèmes rassemblant toutes ces qualités aurait été inenvisageable sans une réutilisation intensive et sans la forte implication de nos collaborateurs.

Nicolas Rogge Assistant Chain Service Manager chez Smals
Nicolas Rogge
Karine Moykens

Témoignage client

Quels aspects souhaitez-vous souligner en ce qui concerne le travail accompli au niveau interfédéral ?

L’ICT était l’un des instruments indispensables pour soutenir la lutte contre la pandémie de Covid-19 au niveau interfédéral. Il fallait développer un système de testing et de tracing pour l’ensemble du pays. Travailler chacun de son côté à l’échelle régionale aurait été inefficace.

On dit souvent que la Belgique a une structure difficile qui complique la concertation. Pourtant, le Comité interfédéral a prouvé que nous sommes capables d’atteindre un consensus, de prendre des décisions ensemble. Nous avons réussi à concevoir des solutions informatiques qui ont été proposées à toute la Belgique et qui nous ont beaucoup aidés.

 

Comment décrivez-vous la collaboration avec Smals ?

Smals est notre partenaire ICT et joue un rôle très important. Selon les cas, soit elle développe elle-même les solutions informatiques, soit elle nous aide à trouver le partenaire pour le faire, comme Doclr, par exemple.

Tout au long de la crise sanitaire, j’ai pu observer la grande expertise des collaborateurs de Smals, leur implication, leur faculté à évoluer très rapidement, leur flexibilité. Chez Smals, les systèmes informatiques bénéficient d’un suivi 24h sur 24 et d’une forte réactivité en cas de problème.

Pour le Comité interfédéral, il est très pratique d’avoir un tel partenaire. Dans toute situation, nous pouvons dialoguer avec Smals, lui présenter les problèmes stratégiques à résoudre et réfléchir ensemble pour trouver les meilleures solutions opérationnelles.

Smals ne vise pas à gagner de l’argent. En tant qu’association sans but lucratif, son objectif est de proposer les meilleurs services au meilleur prix.

 

Quelle est la particularité des projets de lutte anti-Covid ?

Nous nous sommes beaucoup appuyés sur la réutilisation de ce qui avait déjà été développé. Inutile de réinventer l’eau chaude à chaque fois ! En pleine crise sanitaire, il est très important d’avancer le plus vite possible. La réutilisation nous a fait gagner du temps et économiser de l’argent.

Par exemple, le système développé pour la réservation des tests Covid a été réutilisé et adapté pour la réservation de la vaccination.

C’est l’avantage d’avoir un partenaire informatique qui vous suit pendant tout le trajet.

Comment participer ?

Enrichir le catalogue

Vous avez un composant réutilisable qui pourrait intéresser d’autres institutions ? 

Proposez-le-nous !

Découvrez nos témoignages

 

Participer à nos évènements

Vous aimeriez échanger au sujet de la réutilisation ? Des évènements sont régulièrement organisés.

Inscrivez-vous ici !

Recevoir la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour suivre l’actualité autour de la réutilisation.

Inscrivez-vous ici !

Partager votre expérience

Réutiliser un composant vous a aidé à transformer un projet en réussite ?

Faites-nous part de votre expérience !

Découvrez nos témoignages

Vers le haut